L’ampélologue Suisse José Vouillamoz, membre de l’Académie Internationale du Vin depuis 2007, la critique de vins britannique Jancis Robinson et sa compatriote et assistante l’écrivain et journaliste Julia Harding publient, après quatre ans de travaux, l’ouvrage de référence ampélologique le plus complet, récent et exclusif au monde.

Avec plus d’un millier de fiches descriptives sur nombre de cépages connus, rares et oubliés, accompagnées de magnifiques planches en couleur de l’Ampélographie de Viala et Vermorel, Wine Grapes: A complete guide to 1,368 vine varieties, including their origins and flavour atteint un niveau de précision et de recherche exceptionnel. En incluant les dernières recherches sur les liens génétiques entre les cépages ainsi que plus de 300 résultats inédits, les auteurs adoptent une démarche à la fois scientifique grâce aux connaissances biologiques du Dr. José Vouillamoz, théorique de par les nombreuses recherches des données statistiques les plus récentes sur la plantation des vignes menées par Julia Harding, et pratique avec l’expertise mondialement reconnue de Jancis Robinson, offrant ainsi à un public d’amateurs comme d’experts des analyses d’une précision jamais égalée.

Les variétés étudiées dans cet ouvrage de plus de 1,200 pages font l’objet de nombreuses indications relatives notamment à la filiation (dont les informations avancées sont soutenues par de nombreux diagrammes généalogiques et infographies), la couleur, le goût, la région d’origine ou les terres propices à leur culture. Le nombre des cépages existant à ce jour s’élevant à près d’une dizaine de milliers, les auteurs ont choisi, pour l’heure, de se pencher uniquement sur la description des cépages utilisés pour des vins commercialisés, qui au moment de mettre le point final à l’ouvrage s’élevaient au nombre honorable de 1,368.

Wine Grapes est publié en anglais depuis le 25 octobre 2012 pour le prix de 120£ chez Allen Lane (Penguin Books UK) ou 175$ chez Ecco (Harper Collins, US). Détails sur www.winegrapes.com.

Nota bene: Si la couverture et l’étui de l’ouvrage diffèrent d’un continent à l’autre, le contenu est cependant parfaitement identique.

Rencontre des auteurs

«Le jour où je me suis aperçu que j’avais reçu un e-mail de Jancis Robinson, j’ai cru qu’il s’agissait d’un spam». Ainsi débute la longue relation d’amitié et de collaboration entre José Vouillamoz et la critique de vins, épaulée par son bras droit Julia Harding, elle-même détentrice du titre renommé de Master of Wine. «En 2005, Jancis a contacté mon ancien professeur au département de recherches viticoles, Carole Meredith, à l’Université de Californie à Davis (USA). Elles se connaissent bien, et Jancis voulait savoir si le Dr. Meredith accepterait de mettre à jour les données de son encyclopédie The Oxford Companion to Wine. Meredith, étant alors déjà à la retraite, a décliné l’offre mais m’a recommandé auprès de Robinson, connaissant ma passion pour les vins et leur origine. C’est la raison pour laquelle nous nous connaissons aujourd’hui.»

José Vouillamoz s’atèle donc à la tâche et remet gracieusement l’encyclopédie au goût du jour en trois semaines avec l’intention de collaborer à nouveau avec Jancis Robinson à l’avenir. Son souhait se concrétise trois ans plus tard. C’est désormais au tour du biologiste de contacter la critique anglo-saxonne pour une proposition: composer un livre analysant la génétique et l’historique de toutes les variétés de vignes les plus importantes au niveau international. Robinson accepte, mais souhaite porter l’analyse plus loin, en établissant une classification de tous les cépages existants. José Vouillamoz et Julia Harding sont enthousiastes, l’affaire est conclue.

«L’écriture a été fastidieuse et a impliqué beaucoup de nuits blanches, mais avec une moyenne de 50 e-mails par jour, Jancis, Julia et moi nous en sommes bien sortis. Nous sommes tous trois absolument cyberdépendants, c’est pourquoi les échanges se faisaient très rapidement.» La complexité du travail de recherche et le temps impliqué pour les mener à bien incitera le trio à ne décrire «que» les 1,368 cépages étant commercialisés, mais les autres ne sont pas laissés à l’abandon pour autant. «Cette collaboration a été une expérience passionnante. J’ai eu l’occasion de travailler avec deux personnes extrêmement compétentes qui comptent parmi les plus intelligentes que je connaisse. Et qui sait, avec la vitesse à laquelle de nouveaux cépages voient le jour, peut-être nous retrouverons-nous dans quelques années pour rédiger une deuxième édition?»

Jancis Robinson Critique de vins, journaliste et éditeur, Jancis Robinson écrit sur le vin depuis 1975. Auteur de nombre de livres de référence en matière de vin, celle qui possède sa colonne hebdomadaire dans le Financial Times depuis 1989 est à l’origine des classiques The Oxford Companion to Wine et, en collaboration avec Hugh Johnson, The World Atlas of Wine. Son site internet JancisRobinson.com, mis à jour quotidiennement, constitue désormais sa principale activité. La critique fut la première personne externe au marché du vin à passer l’examen ardu de Master of Wine, obtenu en 1984. Parallèlement à l’écriture, Jancis Robinson tient régulièrement conférence sur le vin dans le monde entier et conseille depuis 2005 Sa Majesté la reine d’Angleterre, ayant été gratifiée du titre de l’ordre de l’Empire britannique en 2003.

Julia Harding Editeur, linguiste et détentrice du titre internationalement respecté et reconnu de « Master of Wine », Julia Harding assiste Jancis Robinson à plein-temps depuis 2005, dans la (re)composition de ses parutions, en voyage à l’étranger aussi bien qu’à l’occasion de dégustations. Lors de l’élaboration de Wine Grapes, elle a rassemblé les plus récentes statistiques relatives à la plantation d’innombrables variétés de vigne provenant des quatre coins du monde et s’est attelée à la recherche de producteurs de vins à recommander pour pratiquement chacun des 1.368 cépages présentés dans l’ouvrage.

José Vouillamoz Biologiste spécialisé dans la classification moléculaire des plantes, José Vouillamoz, qui depuis 5 ans déjà compte parmi nos renomés Académiciens, s’est passionné très jeune pour le vin et a depuis plusieurs années centré ses recherches sur les cépages de vignes. Après son doctorat, il passe un an en Californie, où il travaille avec le professeur Carole Meredith, qui en 1997 révéla les parents du Cabernet-Sauvignon, puis près de deux ans en Italie, où il découvre les parents du Sangiovese. Le test ADN permet également à José Vouillamoz de découvrir les parents du Cornalin du Valais ainsi que ceux du Lafnetscha haut-valaisan. En 2006, le généticien crée une base de données en ligne nommée Swiss Vitis Microsatellite Database, regroupant tous les cépages suisses et référençant les génotypes de toutes des variétés cultivées, des port-greffes, et vignes sauvages poussant en Suisse. José Vouillamoz est un chercheur indépendant et a été le premier à établir, en collaboration avec l’archéologue américain Prof. Patrick McGovern ainsi que des collègues géorgiens, turques et arméniens, les profils ADN de plusieurs variétés de vignes du Proche-Orient, et à remettre en question de lieu de première domestication de la vigne d’un point de vue génétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *